Logo les transmetteurs
Nous rejoindre Partenaires Faire un don

Les Transmetteurs et le plan d’urgence hivernale

mercredi 4 janvier 2017

Depuis 2010, sur décision de Madame la Maire de Paris, le centre d’action sociale de la Ville de paris met en œuvre son Plan d’Urgence Hivernale en ouvrant des gymnases pour la mise à l’abri de personnes sans domicile fixe. Pour la campagne 2016-2017, ce sont environ 1180 places disponibles qui seront attribuées aux personnes en grande précarité.
Depuis 4 ans, « Les Transmetteurs » interviennent sur les gymnases.

Les gymnases sont ouverts par rotation de 21 jours. Les usagers y sont accueillis à partir de 18h/18h30 et reçoivent dès le premier jour un bon d’hébergement qui leur permet de revenir d’un soir sur l’autre sans repasser par le SAMU social. Ils bénéficient d’un dîner et d’un petit déjeuner, et ont la possibilité de prendre une douche (distribution d’un kit de toilette). Des coordonnateurs sociaux (travailleurs sociaux du centre d’action de la Ville de Paris) présents 5/7 jours orientent les usagers selon leurs besoins, et repèrent des publics prioritaires pour lesquels des démarches de recherche d’hébergement seront réalisées.

L’association « Les transmetteurs » fait partie des acteurs clefs qui interviennent pour améliorer l’accueil des usagers. Les Transmetteurs assurent des permanences hebdomadaires sur le gymnase de 18h30 à 21h. Leur rôle est essentiel dans la prise en charge et le parcours des usagers. C’est notamment grâce à eux que la mobilisation des gymnases ne se résume pas à une simple mise à l’abri, mais permet un accueil qualitatif et digne des usager. En effet, tous les ans les volontaires accueillent des personnes qui déclarent des pathologies durant leurs séjours ou arrivent avec des pathologies déjà avancées. Ainsi, la consultation vise à évaluer l’état de santé des personnes accueillies et les orienter vers les structures de soins susceptibles de les prendre en charge. L’orientation d’un usager vers la Permanence d’Accès aux Soins (PASS) de l’Hôtel Dieu permet une meilleure prise en charge des usagers malades.

Sandy Esquerre (cheffe du bureau de l’urgence sociale et de l’insertion) et Lucie Alphand (coordinatrice opérationnelle du plan d’urgence hivernale (PUH)) de la Sous-direction de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion du Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris

PARTENAIRES